Transition énergétique, un présent plein d’avenir !

Nous le constatons tous les jours, le réchauffement climatique est une réalité, tout comme la nécessité d’abandonner les énergies fossiles au profit d’énergies présentant un meilleur bilan carbone. Nous sommes désormais engagés dans une transition énergétique, terme un peu abstrait qui signifie que nous devons revoir nos habitudes en matière de consommation d’énergie. 

Comment définir la transition énergétique

Pour faire simple, la transition énergétique désigne l’ensemble des transformations nécessaires pour diminuer notre consommation d’énergie, afin de réduire son impact environnemental. Continuer à vivre en consommant moins et plus propre. 

Elle s’intègre dans des stratégies de développement durable et de lutte contre le réchauffement climatique.

Quel sont les objectifs de la transition énergétique ?

La loi pour lutter contre le réchauffement climatique -promulguée le 17 août 2015- comporte 8 grands objectifs à atteindre :

  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre (les diviser par 4 d’ici 2050 par rapport aux niveaux de 1990) ;
  • Réduire la consommation énergétique (la diviser par 2 d’ici 2050 par rapport aux niveaux de 2012) ;
  • Réduire la consommation énergétique primaire d’énergies fossiles (-30% d’ici 2030 par rapport aux niveaux de 2012) ;
  • Augmenter la part des énergies renouvelables dans notre consommation énergétique (jusqu’à 32% en 2030) ;
  • Porter la part du nucléaire dans la production d’électricité à 50 % à l’horizon 2025 ;
  • Améliorer les performances énergétiques des bâtiments ;
  • Lutter contre la précarité énergétique et affirmer un droit à l’accès de tous à l’énergie sans coût excessif au regard des ressources des ménages ;
  • Réduire notre production de déchets.
    Source ADEME

Comment on passe à l’action ?

On peut compter sur les progrès technologiques pour le remplacement progressif des énergies fossiles et nucléaire par un mix énergétique privilégiant les énergies renouvelables. Et on peut également compter sur nous-même pour réduire notre propre consommation d’énergie. Concrètement, nous pouvons améliorer notre efficacité énergétique et aussi changer de comportement. Par exemple, baisser le thermostat de 2 degrés, mettre un pull et bien isoler nos logements. Voilà déjà trois gestes simples qui peuvent économiser jusqu’à 10% d’énergie. 

Quelles sont les énergies à privilégier ?

Les énergies renouvelables comme le solaire ou l’éolien, ou même les énergies hydrauliques, émettent moins de CO2 que les centrales à charbon ou à gaz… Mais après que devient cette énergie verte ? Après nous pouvons choisir, par exemple, un fournisseur d’électricité verte pour notre consommation individuelle. C’est un petit geste avec de grandes conséquences. 

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) a identifié et répertorié plusieurs fournisseurs d’énergie verte qui remplissent un cahier des charges strict, dont la liste est consultable sur https://www.fournisseurs-electricite.com/guides/fournisseurs/electricite-verte

La transition énergétique est un défi que nous relèverons ensemble, grâce à nos actions et nos engagements ! 

Être acteur de la transition énergétique est à la portée de chacun de nous. 

Découvrir plus d’articles