Le handicap sur les bancs de l’école

Le handicap sur les bancs de l’école

En France l’instruction est obligatoire à partir de 3 ans et s’applique à tous les enfants français, ou étrangers, résidant sur le territoire. Priorité du Gouvernement depuis 2017, l’école inclusive vise à scolariser tous les élèves en tenant compte de leur singularité et de leur particularité éducative.
Zoom sur les dispositifs mis en place… dans les classes.  

+ de 430 000
C’est le nombre d’enfants handicapés scolarisés

en France à la rentrée 2022*

Comme le stipule la loi pour « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées” de 2005, tous les enfants en situation de handicap doivent pouvoir aller à l’école, au même titre que les autres. Si, tout n’est pas encore vertueux, des progrès incontestables ont été réalisés pour promouvoir « l’excellence, l’égalité des chances et le bien-être des élèves », comme l’a récemment souligné notre ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Pap Ndiaye.

Bien mieux pris en charge, les élèves en situation de handicap sont de plus en plus nombreux à rejoindre chaque année les bancs de l’école. Ils étaient 409 000 à la rentrée 2021 contre 430 000 en 2022. Si l’accès à la scolarisation de ces jeunes ne cesse de s’améliorer, c’est surtout grâce à l’impulsion donnée à l’école inclusive.

Qu’est-ce que l’école inclusive ?

L’école inclusive regroupe toutes les solutions et les moyens possibles mis en place par le système éducatif pour garantir la réussite du parcours individuel de l’élève. Ses objectifs, fixés par le ministère de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse, sont les suivants :

  • Maximiser le potentiel de chaque enfant ;
  • Assurer une scolarité réussie aux élèves souffrants de handicap ;
  • Créer un environnement scolaire bienveillant et serein ;
  • Combattre la discrimination et renforcer l’acceptation de l’autre dans ses différences ;
  • Reconnaître le travail des enseignants, les soutenir et déployer une offre de formation accessible ;
  • Renforcer l’appartenance des AESH (Accompagnants d’élèves en situation de handicap) à la communauté éducative.

Le budget de l’école inclusive a augmenté de manière
constante depuis 2017 (+ 66 %). 

À la rentrée 2022, il a encore progressé de 6 % par rapport
à 2021, pour atteindre 3,5 milliards d’€**.

 « Travailler aujourd’hui à bâtir une école qui accueille tous les enfants de France, c’est poser les fondations d’une société plus juste. Nous voulons permettre à chaque élève, quelle que soit sa situation, de se réaliser pleinement. Mais il faut aussi changer notre regard collectif sur les questions de handicap. Les défis à relever sont immenses. En continuant de donner davantage de moyens à l’école inclusive, le gouvernement entend poursuivre cet effort au long cours », Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée chargée des personnes handicapées, 2022.

En savoir +

Destiné à l’information des familles, le Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents en situation de handicap a été conçu en 2018 comme une aide à l’accomplissement des parcours scolaires des enfants et des adolescents en situation de handicap. Il propose une approche simple et pratique des principaux domaines et situations rencontrés au quotidien.

Vous êtes parents et concernés ?
Composez-le : 0 805 805 110
Facilement identifiable, ce numéro vert national est ouvert toute l’année, y compris durant l’été. Il vous permet d’obtenir des réponses immédiates à vos questions ou simplement de vous informer.

* Education.gouv.fr, 2022.

** ministère des Solidarités, de l’Autonomie et des personnes handicapées, 2022. 

Découvrir plus d’articles