Et si nos ordures étaient une richesse ?!

Le ramassage des ordures ménagères est ainsi organisé que nous recyclons plus facilement nos déchets artificiels (plastiques, cartons, verres) que nos déchets organiques, épluchures, restes de repas qui pourraient constituer une source d’éléments nutritifs pour les sols. Et si nous rétrouvions les vertus du compostage…

Composter, le ticket vers un futur plus vert !

Tout d’abord, que veut dire composter ? C’est revaloriser les déchets organiques de la maison et du jardin en les amassant afin qu’ils se décomposent et produisent un engrais 100 % naturel appelé 

« composter ».

Une démarche qui l’air de rien ne manque pas d’intérêt au point que selon un sondage Opinionway 79%* des Français déclarent aujourd’hui composter ou vouloir composter.

 

Composter, c'est bon pour l'environnement !

Tous les déchets organiques collectés dans les poubelles provoquent des pollutions des sols et des eaux souterraines. Ils émettent des gaz toxiques lorsqu’ils sont déposés en décharge, génèrent des fumées polluantes lorsqu’ils sont incinérés et entraînent aussi un trafic supprimé et polluant. Toutes ces contraintes pourraient être supprimées ou du moins réduites par le compostage. C’est une solution écologique locale de fin de vie des déchets et de lutte contre la pollution.

 

Dès la première année, le compost enrichit les terres en potasse (minerai à la base de nombreux engrais), nutriments… Il réduit l’utilisation de pesticides et engrais, d’additifs, de perturbateurs endocriniens… Les sols sont plus riches, plus sains , leur rétention d’eau augmente ce qui facilite et accélère la diffusion des nutriments… De plus, cette solution locale, moins nocive et moins polluante, participe à une nouvelle économie locale. Le compost est aussi bon pour l’économie que pour la terre qu’il fertilise ! 

Le compostage, c'est bon pour la société !

Composter limite le gaspillage et donne du sens à la consommation en changeant nos pratiques et en valorisant nos déchets ; c’est participer collectivement à un projet d’intérêt général par une gestion responsable des ressources naturelles.

Entre composteurs individuels, ou collectifs, toutes les solutions sont possibles même en appartement sans extérieur grâce au
lombricompostage qui s’appuie sur l’activité des vers rouges pour décomposer les déchets organiques.

Composteur, c’est utiliser au mieux ce que la nature
nous offre, en conjuguant développement durable et économie des ressources naturelles. 

Le compost réduit le volume de nos poubelles !

Selon l’ADEME, la France produit par an, 18 millions de tonnes de déchets organiques récupérables soit 32% du volume total de nos poubelles grises**Le compostage propose de les alléger significativement (prévisions de 50 % de diminution du volume) en un minimum de temps et valoriserait nos déchets en leur donnant une nouvelle vie grâce au compost ou à la méthanisation (fermentation des matières organiques). 

Fin 2023, la réglementation européenne rend obligatoire le tri à la source des biodéchets impliquant des solutions spécifiques pour les particuliers, les entreprises et les administrations. Actuellement, une centaine de collectivités appliquent une démarche de collecte séparée des biodéchets. Le compost constitue un moyen de réduire à la fois le volume de nos déchets et notre utilisation d’engrais phytosanitaires (produits garantissant la bonne santé des plantes). Alors, ce petit geste pour la planète, on le fait ? 

Découvrir plus d’articles