Les bienfaits du soleil : vous allez rayonner !

À condition de ne pas vous exposer directement et longtemps à ses rayons, le soleil est bénéfique à votre santé. Il faut savoir en profiter. Bon pour le moral, il recharge vos batteries en un rien de temps et contribue à votre bien-être.

Il nous donne la pêche !

Bien que nous ne soyons pas tous sensibles de la même manière à la lumière du soleil, une chose est sûre, elle nous donne bonne mine. Au même titre que le manque de luminosité peut entraîner, l’hiver, un état dépressif l’exposition au soleil booste notre moral. Et oui, l’été, force est de constater qu’on n’est plus en forme, plus joyeux, plus dynamique…Vous vous demandez pourquoi ? La réponse se trouve en notre for intérieur. Sous l’effet des rayons solaires, notre corps produit une hormone du bien-être : la sérotonine. Plus nous en fabriquons, et plus nous sommes de bonne humeur. Mais cette petite molécule a plus d’une corde à son arc. En effet, elle intervient également dans la régulation du sommeil et de l’appétit. C’est pourquoi il est souvent plus facile de perdre du poids en été qu’en hiver.

Solide comme un roc !

Autre bienfait, le soleil favorise la synthèse de vitamine D, essentielle au bon fonctionnement de notre organisme. Elle a de multiples fonctions. Premièrement, elle renforce nos défenses immunitaires. Un petit quart d’heure à la plage, et nous voilà plus fort. Microbes et infections peuvent aller se rhabiller alors que vous vous pavanez en maillot, le sourire aux lèvres. Deuxièmement, la vitamine D favorise la croissance des enfants et renforce nos os. Un atout de taille pour les personnes âgées souffrant d’ostéoporose (perte de la résistance des os). Et enfin, elle permet de réduire la pression artérielle et donc le risque de certaines maladies cardiovasculaires.

Bien dans sa peau

Vous êtes sujet au psoriasis, au vitiligo et l’eczéma ? Ces trois maladies de peau peuvent, en partie, être amoindries sous l’effet du soleil. Les rayons UV semblent également bénéfiques aux lésions d’acné qui, dans un premier temps, régressent avant d’exploser en automne en raison d’une poussée inflammatoire secondaire à l’exposition au soleil. Attention, cependant à ne pas vous exposer trop longtemps et aux heures les plus chaudes. À vouloir être trop bronzé, vous encourez des risques plus importants : cancers, mélanomes…

Tout le monde dehors !

Dès qu’il pointe ses premiers rayons, le soleil nous pousse à sortir d’entre nos murs. Et plus nous passons de temps dehors, plus nous nous aérons l’esprit, plus nous bougeons, plus nous nous oxygénons. Autant de points positifs pour notre santé. Adieu fatigue, inactivité, morosité… le soleil met nos trois ennemis de l’hiver au tapis. On comprend mieux pourquoi il est tant attendu chaque année !