Il est 16 heures ! Quel goûter prendre ?

Qui a dit que le goûter n’était réservé qu’aux enfants ? Une collation équilibrée permet de mieux contrôler son appétit, d’éviter les petits creux dans la journée et les grosses fringales le soir. Elle aide également à prévenir la fatigue de l’après-midi.

 

 

Mieux vaut s’autoriser de vrais petits repas que de manger n’importe quoi tout au long de la journée. Il est ainsi plus facile de contrôler son apport en calories plutôt que de se laisser tenter par des barres chocolatées, chips, sodas, etc. Il ne faut pas, en effet, confondre : goûter et grignotage ! En plus d’être riche en énergie, ce dernier ne coupe pas la faim : ce qui peut être très mauvais si vous êtes au régime !

 

 

Quelle est la recette d’un bon en-cas ?

 

Prise entre deux repas ou une heure avant une activité physique, elle ne doit pas déséquilibrer le rythme des repas et augmenter significativement l’apport calorique de la journée. C’est pourquoi il faut adapter votre collation à votre faim et aux efforts physiques produits dans la journée.

Un goûter équilibré doit être composé, au minimum, de deux composantes de groupes d’aliments différents :

 

Un produit laitier

 

Un bol de lait, un yaourt, du fromage blanc, du fromage frais. Sous toutes ses formes, il est important de consommer un produit laitier pour son apport en calcium et en protéines.

 

 

Un fruit

 

Fruits, jus de fruits 100 % pur jus, compotes de fruits sans sucres ajoutés sont équivalents, et essentiels pour assurer un bon apport en vitamines et en fibres.

 

 

Un produit céréalier

 

Pain, céréales, barres, biscuits… Riche en glucides complexes, il vous apporte l’énergie nécessaire tout au long de l’après-midi et du début de soirée.

 

 

Un produit sucré éventuellement

 

À cela vous pouvez ajouter une boisson chaude : thé, café, chocolat chaud – la recette étant la même pour tous, vous pouvez adapter ces consignes à la préparation des goûters pour enfants.